<<SOURCEFORGE | PROJECT PAGE>>
FreeDOS documentation project logo
 
Edit Page - Page History - Printable View - Recent Changes - WikiHelp - SearchWiki - PageDown
C:\FdDoc\FdDocFr\SideBar
C:\FdDoc\FdDocFr\HomePage

Les annotations du document original se trouvent en italiques dans le texte. Tout le texte original et les annotations sont de Jim Hall. Traduction en français par Yannick LE NY; y-le-ny @-sign ifrance.com [4/Janvier/1999] Manifeste de Free-DOS (annoté)

 James Hall 
 James.F.Hall @-sign uwrf.edu 
 [mon adresse email est maintenant freedos @-sign freedos.org] 
 Ed. du 16 Octobre 1994 
 [annotations faites le 21 Avril 1998] 

Changements

Un site ftp est maintenant disponible pour le téléchargement de Free-DOS à sunsite.unc.edu dans /pub/micro/pc-stuff/freedos. Contactez-moi à freedos @-sign sunsite.unc.edu au sujet de celà. [le répertoire du ftp sunsite est toujours là, mais maintenant FreeDOS a son propre nom de domaine et sa page web , à www.freedos.org. l’adresse email du coordinateur a aussi changé.] Un forum de discussion s’est ouvert sur comp.os.msdos.misc. C’est là où nous prévoyons de discuter de nos projets et de nos buts. S’il vous plait, soyez libre de contribuer à la discussion. [la plupart des discussions de FreeDOS ces jours-ci se produisent sur la liste de courrier de FreeDOS, à laquelle vous pouvez vous inscrire à partir de la page web www.freedos.org . mais beaucoup d’utilisateurs sur comp.os.msdos.misc et comp.os.msdos.programmer sont générallement bien informés au sujet de FreeDOS.]

Histoire

Free-DOS a été annoncé comme PD-DOS au environ du début de Juillet 1994, comme une autre implémentation de DOS. [le trait d’union sera plus tard supprimé, et c’est maintenant : FreeDOS]

But

J’aimerais former un groupe qui , éventuellement, créerait une autre implémentation de MS-DOS. DOS apparaît être un système populaire, et il y a beaucoup de matériels déjà disponibles qui sont prêt à le supporter. Microsoft ne développera plus DOS éternellement, et celui-ci ne peut pas compter sur des sociétés commerciales de développement logiciel comme IBM ou Digital pour faire durer DOS. Je sens que c’est alors à ceux qui sont sur Internet de développer leurs propre DOS (ultérieurement, Free-DOS) et je sens qu’il y a beaucoup de ressources pour ce type de projet. Free-DOS devrait, optimallement, fonctionner sur les machines de tous niveaux. Il devrait fonctionner sur des processeurs aussi peu puissants que que le 8088 avec une mémoire aussi petite que 640k. Si tout va bien, l’installation compressée devrait tenir sur 1.44M. [il y a tellement de logiciels écrits pour FreeDOS dont l’installation est maintenant supérieur à 1MB. Pourtant, le programme d’installation peut installer à partir de disquettes de capacitée inférieure à 1MB.]

Free-DOS ne devrait pas être ciblé vers certains utilisateurs. C’est à dire, le produit final devrait être quelque chose avec lequel les programmeurs et les non-programmeurs puissent trouver utile et s’amuser .

Je ne pense pas qu’il pourrait y avoir un problème à distribuer des versions optimisées de Free-DOS pour le 80386 et supérieur. Mais celà reste un projet pour les développeurs du noyau . [actuellement, nous pouvons modifier cette déclaration pour dire : n’importe quel programme FreeDOS devrait être capable de prendre l’avantage d’un 386 ou supérieur si detecté mais le programme devrait néanmoins fonctionner sur un matériel de puissance minimale comme un XT.]

Plan

J’imagine que le projet Free-DOS devrait être mieux traité en divisant les efforts en trois sous-groupes:

  • Utilitaires - L’objectif principal est d’écrire des versions nouvelles et impeccables des utilitaires standard de DOS. Ceux-ci devraient tous être capables de fonctionner sur n’importe quelle version courante de DOS, aussi ancienne que DOS 3.3. Vous pouvez remarquer que beaucoup d’utilitaires DOS ont été déplacés en dehors de l’interpréteur de commande(shell). Celà est fait pour faciliter la maintenance et le développement.
  • Pilotes/Gestionnaires - Les objectifs incluent la ré-écriture des gestionnaires de périphériques pour DOS, incluant un nouveau ANSI.SYS et COUNTRY.SYS. Ceux-ci devraient être capable d’être utiliser avec n’importe quelle version de DOS, aussi ancienne que MS-DOS 3.3.
  • Noyau - L’objectif principal est d’écrire un nouveau noyau DOS , un qui est capable de fonctionner avec au moins la plupart des logiciels courants DOS. Le test ultime est d’être capable de faire fonctionner Windows et Doom. Les objectifs secondaires devraient inclure l’introduction d’une sorte de support du multitâche, même s’il est limité.

Si je peux faire décoller le projet Free-DOS, j’apprécierais quelqu’un dirigeant chacun des trois sous-groupes, alors il y aurait un chef de projet Utilitaires, un chef de projet Gestionnaires, et un chef de projet Noyau. Chaque personne devrait être en charge du maintient de la lisibilité du code et pour vérifier que les buts du groupe ont été atteint. Par example, le chef de projet Utilitaires devrait aussi être sûr que chacun des utilitaires comprend/comporte au moins les arguments en ligne de commande MSDOS. Le chef de projet devrait aussi prendre des décisions concernant celles des extensions qui seront permises.

[Cette “direction” a depuis été transféré à qui il convient: les utilisateurs! Les décisions au sujet de ce qui deviendra ou ne deviendra pas une partie de la distribution est consensuellement décidé au moyen de la discussion, ainsi que quel logiciel est utilisé et celui qui ne l’est pas. Aussi, tous les logiciels FreeDOS sont maintenant listés ensembles dans une grande liste des développeurs, plutôt que par Utilitaires, Gestionnaires, et Noyau.]

Beaucoup des utilitaires DOS existe déjà en logiciel libre, et une bonne partie de ceux-ci ont été écrit par la Free Software Foundation. [Beaucoup des logiciels FreeDOS sont actuellement écrit à partir de rien par les contribuants/développeurs de FreeDOS .] De toute façon, j’espère que le Groupe Utilitaires devrait être l’un des premier à accomplire tous ces objectifs. Le Groupe Gestionnaires devrait probablement finir après, et celui du noyau en dernier à cause de sa relative complexité. A chacune des étapes de l’achèvement, j’espère fournir au public une évolution importante du logiciel, disponible par les sites ftp.

Une note finale: j’apprécierais que tous les utilitaires étant écrit, le soit en C ou dans le language batch de DOS, pour faciliter la maintenance. [Cette restriction étant allé trop loin. toutefois, l’opinion publique est que les programmes FreeDOS doivent être écrits soit en C ou soit en Assembleur.]

Déclaration juridique

N’importe quel effort qui permet l’écriture de Free-DOS devrait, bien sûr , être redistribué sous forme binaire et sous forme de code source et tous les deux ensemble. Donc, nous recommandons aux programmeurs de rendre disponible leurs logiciels sous une convention/contrat de distribution, tel que la GNU GENERAL PUBLIC LICENSE, qui dit dans une partie de son Préambule: Les licences relatives à la plupart des logiciels sont destinées à supprimer votre liberté de les partager et de les modifier. Par contraste, la licence publique générale GNU General Public License veut garantir votre liberté de partager et de modifier les logiciels libres, pour qu’ils soient vraiment libres pour tous leurs utilisateurs. La présente licence publique générale s’applique à la plupart des logiciels de la Free Software Foundation, ainsi qu’à tout autre programme dont les auteurs s’engagent à l’utiliser. (Certains autres logiciels sont couverts par la Licence Publique Générale pour Bibliothèques GNU à la place). Vous pouvez aussi l’appliquer à vos programmes.

Quand nous parlons de logiciels libres, nous parlons de liberté, non de gratuité. Nos licences publiques générales veulent vous garantir que vous avez toute liberté de distribuer des copies des logiciels libres (et de facturer ce service, si vous le souhaitez) ; que vous recevez les codes sources ou pouvez les obtenir si vous le souhaitez ; que vous pouvez modifier les logiciels ou en utiliser des éléments dans de nouveaux programmes libres; et que vous savez que vous pouvez le faire.

Copyright © 1994–1998 Jim Hall Unless otherwise stated, FD-DOC HOWTO documents are copyrighted by their respective authors. FD-DOC HOWTO documents may be reproduced and distributed in whole or in part, in any medium physical or electronic, as long as this copyright notice is retained on all copies. Commercial redistribution is allowed and encouraged; however, the author would like to be notified of any such distributions.

All translations, derivative works, or aggregate works incorporating any FD-DOC HOWTO documents must be covered under this copyright notice. That is, you may not produce a derivative work from a HOWTO and impose additional restrictions on its distribution. Exceptions to these rules may be granted under certain conditions; please contact the FD-DOC HOWTO coordinator at the address given below.

In short, we wish to promote dissemination of this information through as many channels as possible. However, we do wish to retain copyright on the HOWTO documents, and would like to be notified of any plans to redistribute the HOWTOs.

If you have any questions, please contact the FD-DOC coordinator at the email mentioned at the bottom of every fd-doc wiki page.

Edit Page - Page History - Printable View - Recent Changes - WikiHelp - SearchWiki - PageUp
Page last modified on March 08, 2011, at 03:37 PM
E-mail the coordinator at freedos-documentation @-sign freedos point org
This site is part of the FreeDOS Project.
SourceForge.net Logo